Activation Bioénergétique

L’EXPRESSION « activation bioénergétique » porte en elle un projet. Dans son étymologie, trois concepts fondamentaux pour mener une existence lumineuse apparaissent : activité, vie et énergie. L’activation bioénergétique est en effet une pratique qui travaille de maniéré organique sur tous les niveaux de l’être humain (voir encadré), en intégrant pranayama, techniques de visualisation et l’utilisation de la focalisation de la volonté.

La pratique de l’activation bioénergétique engendre un niveau d’attention supérieur, une expérience de bien-être diffus et un profond équilibré entre le corps et l’esprit. C’est un processus intérieur qui a pour objectif de purifier, rééquilibrer et revitaliser le corps, les émotions et l’esprit. Elle renforce la force vitale, en apportant un profond bien-être psyco-physique, un sentiment de détente et le ralentissement du processus de vieillissement. Il est possible de procéder à l’activation bioénergétique en autonomie, chez soi, en associant une technique adaptée de respiration, une visualisation créative et une intention spécifique.

Les aspects de l’activation bioénergétique

Etape 1: La respiration consciente

Avec l’activation bioénergétique, on explore en profondeur l’effet d’une pratique respiratoire consciente sur le bien-être et la sante du corps (processus biologiques, métaboliques, circulatoires, immunitaires et neurologiques). Prendre conscience de notre respiration nous ancre dans le moment présent et nous aide à comprendre nos transformations intérieures. Nous respirons environs 21 600 fois par jour (une moyenne de 15-30 fois par minute). Chaque respiration alimente la combustion d’oxygéné et glucose qui produit l’énergie nécessaire à chaque processus vital, physique, mental ou émotionnel. Une respiration consciente et profonde, lente, naturelle et rythmique consomme moins d’énergie, fournit aux cellules et aux organes une quantité d’oxygéné supérieure, augmente l’énergie vitale, améliore notre qualité de vie et notre longévité. A l’oppose, une respiration courte, rapide et thoracique, liée à une situation anxiogène ou à une condition de peur, utilise une partie minime de la capacité pulmonaire et réduit la quantité d’oxygène et de force vitale.


Etape 2: La visualisation créative

Nous pouvons vérifier facilement l’impact d’une visualisation créative sur la biologie de notre corps : fermons les yeux et visualisons devant notre bouche une pêche mûre et Bien juteuse. Imaginons la humer, puis la croquer dans sa pulpe parfumée. Si la visualisation est suffisamment réaliste, notre salivation augmentera immédiatement. La visualisation créative peut être développée et utilisée pour faciliter tous les processus d’autoguérison. Et c’est à ce titre qu’elle trouve sa place dans l’activation bioénergétique.


Etape 3: Poser l’intention


Le troisième aspect de l’activation bioénergétique est le fait de poser une intention. Nous pouvons la comparer à une sorte de GPS interne : les personnes motivées et avec une intention clairement posée ont les meilleures chances d’arriver à destination, car elles orientent leur être dans la bonne direction, indépendamment des situations ou des événements externes. En premier lieu, nous établissons une intention spécifique (par exemple la purification, la guérison, la paix, la libération, la résolution, la recherche de clarté etc.), puis nous nous focalisons sur cette intention. Lorsque l’on ressent une sensation nette de détermination (on se sent réellement résolu à vouloir poursuivre cette intention), on laisse notre intention travailler et nous guider.

LES SEPT CORPS


L’activation bioénergétique agit sur l’ensemble des sept corps de la tradition
CORPS PHYSIQUE : compose de 100 000 milliards de cellules, il fonde sa sante et son équilibre sur le prana, contenu dans l’eau, la nourriture et l’air. L’air est la forme d’énergie la plus importante du corps physique : privée de celui-ci, la vie cesse après seulement 7 min.
CORPS VITAL : assure la circulation dans tout l’organisme de l’énergie et de la force vitale. II est similaire par sa forme au corps physique. II héberge des centres énergétiques, les chakras, qui régulent la circulation de l’énergie vitale via un réseau de milliers de canaux, les nadis.
CORPS EMOTIONNEL : ce sont les émotions qui influencent la sante du corps physique et de l’énergie vitale. On peut harmoniser ce corps en développant des sentiments élevés, comme la gratitude, l’amour, la joie, l’empathie, le pardon et le bon heur.
CORPS MENTAL : compose de pensées, de schémas mentaux cycliques, d’idées, de croyances, d’intuitions, d’impressions et d’archétypes. II est possible d’harmoniser ce corps par la méditation et l’activation bioénergétique en pratiquant le silence, la contemplation et en cultivant des pensées inspirées.
CORPS CAUSAL: enregistre les événements et les situations qui influencent notre présent et notre futur. l’activation bioénergétique et la respiration permettent de purifier et libérer notre passé et les causes inconscientes source de souffrance dans notre vie présente.
CORPS SPIRITUEL : il exprime la propension naturelle de l’être humain à être en relation avec I’absolu et avec l’existence dans sa forme la plus pure.
CORPS CONSCIENT : c’est notre essence et la part la plus élevée de notre être, la conscience pure d’être sans limites ni définitions. C’est la partie la plus intime de nous-même, où existent l’expérience et la compréhension de l’unité fondamentale de la vie.